i

La navigation sur ce site n'est pas optimisée pour votre navigateur

Veuillez utiliser une version récente de Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari ou Microsoft Edge pour profiter au mieux de l'expérience.

Trouver un navigateur moderne
Sports 24 septembre 2021

Chelsea – Manchester City pour le titre, Arsenal – Tottenham pour remonter la pente

speedline__spacer

Deux affiches de choix ce week-end sur VOOSPORTWORLD, mais entre des équipes aux états de forme bien différents. Chelsea et Manchester City vont se défier dans une optique de titre, tandis que le derby du nord de Londres oppose des équipes qui semblent déjà battues. Par notre journaliste Thibault Drèze.

 

Astuce

Vibrez pour les matchs de la Premier League sur VOOSPORT WORLD !

Chelsea – Manchester City, bleu de toi

Ce duel entre Blues et Skyblues aura une saveur toute particulière cette saison. D’abord parce qu’elles se sont affrontées trois fois en quelques semaines à peine en fin de saison dernière lors de trois compétitions différentes. Avec chaque fois une victoire de Chelsea. Ensuite, car ce duel entre Tuchel et Guardiola intervient au bon moment. Si Tuchel n’avait jamais battu Guardiola lors de son passage en Allemagne, il s’est bien rattrapé depuis que lui aussi a traversé la Manche. Mais c’est surtout vu la puissance de frappe et la qualité affichée que c’est deux équipes feront de cet affrontement le pinacle du week-end.

 Trois derniers affrontements qui vont pousser le manager espagnol à se gratter la tête pour un éviter une défaite supplémentaire. Car quand on s’appelle Guardiola, la moindre défaite est scrutée, analysée et décortiquée afin de comprendre ce qu’il s’est passé. Un duel qui sera donc tactique.

 « La chose la plus intéressante pour moi concernant Tuchel cette saison est qu’il a abandonné son système en 3-4-3 qui a mené Chelsea en finale de la Ligue des champions et qui lui a permis de remporter ce trophée », explique Pat Nevin, ancien ailier de Chelsea à la BBC. « Ils ont commencé à évoluer davantage en 3-5-2, avec Kai Havertz ou Timo Werner qui se rapproche de Romelu Lukaku. Cela fonctionne bien quand vous avez N’Golo Kante, Jorginho et Mateo Kovacic derrière eux au milieu de terrain. Bien sûr, Tuchel peut toujours revenir à son ancien système quand il le souhaite, même pendant un match. Tuchel et Guardiola sont les deux meilleurs tacticiens du moment lorsqu’il s’agit de lire un match, de réagir à ce qui se passe et de l’influencer ». Une réactivité observée la semaine dernière contre Tottenham. Voyant son équipe dans la difficulté, l’Allemand a fait monter Kante, ce qui a totalement changé le match. De l’adaptabilité et de la réactivité, deux éléments qui laissent présager un choc en haut couleur samedi après-midi.

Ce match sera aussi peut-être l’occasion pour Tuchel d’offrir une deuxième titularisation à Timo Werner en Premier League. L’attaquant allemand a en effet débloqué son compteur but cette saison durant le match de Carabao Cup en semaine (victoire aux pénaltys face à Aston Villa). Acheté en grande pompe la saison dernière sans jamais réellement convaincre dans la durée jusqu’ici, on aurait pu se dire que l’arrivée de Lukaku allait être fatale pour Werner. Mais les choses bougent. « Il nous a donné une impression claire de la façon dont lui et Romelu peuvent être dangereux ensemble », a expliqué Tuchel après la victoire face au Tottenham au cours de laquelle l’attaquant avait donné un assist après être monté au jeu.

 D’ailleurs, Werner était titulaire lors des trois victoires contre l’équipe de Kevin De Bruyne : en Premier League, en demi-finale de la FA Cup et en finale de la Ligue des champions en fin de la saison dernière. Avec trois victoires à la clé. Si sa petite blessure au mollet se résorbe, comme prévu, il n’est pas inconcevable qu’il soit de nouveau appelé à malmener ces adversaires familiers. Histoire d’enfin passer de bleu à Blues.

Arsenal-Tottenham, « Mort London Derby »

Qualifier le North London Derby de « Mort London Derby » est sans doute un peu excessif. Mais il faut bien avouer que pour faire un bon match, il faut deux bonnes équipes. Or, vu le contexte actuel des deux formations, il serait exagéré de dire que ces deux moteurs tournent à plein régime. Bien que le bilan global soit mitigé, ces deux équipes ont connu des débuts de championnats totalement différents, voire opposés. Là où Tottenham a entamé sa saison avec 3 victoires de rang, dont une contre Manchester City, champion en titre, les Spurs viennent de perdre leur deux derniers matches 3-0, face à Crystal Palace et Chelsea. De son côté, Arsenal a débuté avec 3 défaites avant de remporter les deux derniers matches. Cette semaine, en Coupe de la Ligue, les deux équipes l’ont emporté. Arsenal 3-0 face à Wimbledon et les Spurs aux pénaltys après un nul 2-2 à Molineux. Si Arsenal semble prendre petit à petit confiance, du côté des Spurs, ces défaites en Premier League sont un fameux coup d’arrêt.

 Longtemps pointé du doigt, le mutisme de Kane ne serait pas le problème principal des Spurs. Certes il a débloqué son compteur en Cup mercredi soir, mais le buteur anglais n’a toujours pas marqué en Premier League. Les deux défaites successives de Tottenham en championnat se sont d’ailleurs focalisées sur la forme de Kane, mais Nuno Espirito Santo a déclaré qu’il avait un certain nombre d’autres problèmes à résoudre. « Les problèmes sont la situation, la dynamique dans laquelle nous nous trouvons, les problèmes sont ce que nous avons subi durant la trêve internationale, les problèmes sont l’absence de joueurs, les problèmes sont les niveaux de performance, les problèmes sont que nous concédons des buts sur coups de pied arrêtés et que nous n’avons pas pu maintenir une bonne première mi-temps (contre Chelsea). Autant de problèmes que nous devons résoudre » a expliqué, résigné, le manager des Spurs.

 Certes, il y a des absents et des circonstances de matches, mais toute cela ne peut pas empêcher les starts de briller. Le paradoxe est que ce que l’on pointe comme principale solution, Kane, fait en fait partie du problème. Tottenham n’a inscrit qu’un seul but sur jeu ouvert en championnat et n’a marqué que trois fois au total, ce qui n’incite guère à penser que l’équipe de Nuno sera plus attrayante à regarder que celle de José Mourinho, un autre manager portugais. Difficile d’imaginer que les fans en viendraient presque à regretter The Special One vu le football pragmatique que propose son successeur.

 Ce match face à Arsenal sera donc l’occasion pour les Lilywhites de renouer avec la victoire en Premier League et ne pas se laisser détacher du wagon des équipes de tête. Sauf qu’Arsenal est invaincu lors de 25 de ses 27 derniers matches à domicile contre Tottenham, toutes compétitions confondues. Si les bêtes semblent blessées, le combat n’en sera pas moins intéressant à suivre. Malheur au vaincu aurait-on envie de dire.

Astuce

Faites le plein d’émotions et profitez de vos sports préférés avec VOOSPORT WORLD et VOOSPORT, le meilleur du sport international et du football belge, inclus dans les packs TRIO MAX ou QUATRO MAX. Mieux encore, pour la saison 2020-2021, VOOSPORT est offert dans tous les packs avec mobile (QUATRO et TRIO MOBILE).

Cela pourrait aussi vous intéresser

Sports
15 octobre 2021

Leicester – Manchester United : des Foxes fatigués en quête de proies

Lire la suite
Sports
14 octobre 2021

FIH Hockey Pro League : des Red Lions en quête de titre

Lire la suite
Sports
08 octobre 2021

Le retour de la FIH Pro League : les Red Panthers inaugurent l’édition 2021

Lire la suite
PROMO
Dernière chance
Uniquement sur VOO.be
au choix selon votre pack
Dernière chance