Sports 28 septembre 2022

Derby de Manchester, City - United, enfin un duel à l’équilibre ?

speedline__spacer

Ce dimanche 15:00 (en direct sur VOOSPORT WORLD), les deux équipes de Manchester vont s’affronter dans un derby qui a souvent semblé déséquilibré ces dernières années. Si City poursuit son rythme infernal, notamment grâce à sa recrue Haaland, United, de son côté, semble adhérer petit à petit à la méthode Ten Hag. Cela promet du spectacle.

Le dimanche 4 Septembre 2022. Il y a pratiquement un mois. En football, c’est une éternité. Pourtant, c’est bien la date du dernier match de Manchester United en Premier League. C’était face à Arsenal et la 4e victoire consécutive du club après deux revers lors des deux premières journées de championnat. Une bonne dynamique interrompue par les reports de matches en conséquence du décès de la reine Elizabeth II. Entre-temps, les Red Devils ont joué deux matches d’Europa League (défaite contre la Sociedad et victoire à Sheriff en Moldavie le 15 Septembre). Tout cela pour dire qu’une telle période sans jouer peut briser une belle courbe de forme. D’autant plus que, pour la première fois depuis un long moment, ce derby de Manchester semble moins déséquilibré. Dimanche, les cartes seront donc redistribuées. En quelque sorte.

La menace norvégienne

Cela peut sembler cavalier de parler d’équilibre quand on jette un œil au classement. En termes de points, l’écart n’est pas si grand quand on sait qu’United a un match de moins (17 pour City, 12 pour les hommes de Ten Hag). Mais un regard aux autres données risque bien de briser ce postulat d’équilibre. Goals marqués : 8 pour United, 23 (!) pour City, et 8 buts encaissés contre 6. Il faut bien avouer que le flot incessant de buts marqués par les Citizens est hors normes. Avec 11 buts inscrits en 7 matches de Premier League, Haaland en est le premier responsable, et donc, la menace principale dans l’effectif de Pep Guardiola. Erling Haaland est d’ailleurs le premier joueur de l’histoire à marquer un but lors de ses quatre premiers matchs à l’extérieur.

Le saviez-vous ?

Le meilleur du football européen est à suivre sur VOOSPORT WORLD !

« Comment l’arrêter ? », doit alors se demander Ten Hag en se grattant le sommet de son crâne dégarni. Si quelqu’un connaît la réponse, c’est bien son coéquipier à Manchester City et auparavant à Dortmund, Manuel Akanji. En effet, le défenseur suisse a passé deux saisons dans la Ruhr aux côtés du prodige norvégien. « La chose la plus importante avec Erling est qu’il faut faire attention aux courses dans les espaces derrière la défense. Parce qu’il est vraiment rapide. De plus, il utilise très bien son corps », expliquait Akanji à The Athletic. « Il ne s’agit pas de gagner les duels, mais d’essayer de le mettre mal à l’aise en attendant le soutien de votre coéquipier le plus proche. Dans le rectangle, vous devez être vraiment, vraiment proche de lui ». La défense des Red Devils prendra note, mais la menace peut malheureusement pour elle, venir de partout côté Skyblues : Bernardo Silva, Gundogan, Alavrez et Foden ont tous marqué deux buts et Kevin De Bruyne a donné 6 assists à ce jour. Autant d’armes toujours aussi bien affûtées, qui font croire que la forme de Manchester City en Premier League ne paraît pas vaciller. De leur côté, l’équilibre dans le jeu a été atteint depuis longtemps.

Manchester United : parole à la défense

Comme souvent, l’été a eu des airs de hall de gare à Carrington. 240 millions d’euros ont été dépensés pour recruter 4 joueurs principalement. Dont 60 pour un défenseur central : Lisandro Martinez. Si les observateurs étaient sceptiques au début, force est de constater que depuis quelques matches, l’Argentin a mis tout le monde d’accord. United n’a pris que deux buts sur les 4 derniers matches, contre 6 lors des deux premières rencontres. Certains diront que c’est depuis que Maguire a pris place sur le banc.

Offensivement aussi, les doutes étaient permis au moment de voir arriver, lui aussi en provenance de l’Ajax, Antony, contre quasiment 100 millions d’euros. En effet, le joueur avait une expérience limitée et un bilan comptable, certes honorable, mais pas inouï. Pourtant, un match aura suffi pour faire taire ses détracteurs. Buteur pour son premier match (victoire 3-1 face à Arsenal), le Brésilien de 22 ans a marqué les esprits et … son territoire. « Je pense que nous avons tous vu quelle menace Antony représente. Sa vitesse et sa créativité peuvent faire de lui un grand danger en Premier League », a souligné le coach néerlandais au micro de Sky Sports. « Il nous manquait un joueur sur le côté droit, parce que tous les joueurs qui pouvaient y jouer, comme Sancho et Rashford, préfèrent être dans l’axe ou à gauche. Maintenant, nous avons un joueur qui peut très bien jouer dans le couloir droit. C’était un chaînon manquant ». Et surtout confirmer que mettre Ronaldo sur le banc n’est pas une hérésie si flagrante. Il pourra au moins y discuter avec Maguire, un autre « cadre »mis de côté. L’heure est définitivement au changement à Old Trafford.

Le saviez-vous ?

Suivez la Premier League et le meilleur de la Ligue 1, sur VOOSPORT WORLD !

Par contre, il est difficile de parler d’équilibre financier à Manchester United, vu les sommes dépensées lors des récentes fenêtres de transfert. Les dirigeants ont d’ailleurs annoncé une perte nette de 115,5 millions de livres (132,2 millions d’euros) lors de l’exercice 2021/22. Des pertes qui ont augmenté de 23 millions de livres (26 millions d’euros) par rapport à la saison précédente, selon les chiffres publiés par le club. Si côté finance, on repassera pour parler de balance, la stabilité sportive, elle, semble revenir. Il était temps, vu les jeux d’équilibriste auxquels se sont livrés les managers ces dernières années.

On le voit, l’impression d’équilibre ne repose pas tellement sur les données chiffrées, mais plus sur un sentiment qu’United a atteint un niveau sportif suffisant que pour faire jeu égal avec son adversaire de l’est de la ville, Manchester City. Mais cela n’a pas empêché les Red Devils d’inquiéter le grand rival quand leur niveau était supposé plus faible. En effet, sur les 8 derniers duels à domicile en Premier League, City ne s’est imposé que trois fois. C’est donc le moment idéal pour les Red Devils de confirmer leur bonne forme et, pourquoi pas, commencer à espérer retrouver leur lustre d’antan. Pour de bon.

Astuce

Faites le plein d’émotions et profitez de vos sports préférés avec VOOSPORT WORLD, le meilleur du sport international, inclus dans les packs TRIO MAX ou QUATRO MAX.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Sports
01 février 2023

Accrocher le Top 4 ou sombrer, les Spurs à la croisée des chemins

Lire la suite
Sports
25 janvier 2023

La saison d’Euroleague bat son plein et le suspense est plus entier que jamais

Lire la suite
Sports
18 janvier 2023

Manchester United est redevenu une winning machine et peut commencer à rêver

Lire la suite