i

La navigation sur ce site n'est pas optimisée pour votre navigateur

Veuillez utiliser une version récente de Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari ou Microsoft Edge pour profiter au mieux de l'expérience.

Trouver un navigateur moderne
Sports 04 novembre 2021

Fin de saison avec le tournoi ATP de Paris en point d’orgue

speedline__spacer

La saison 2021 de tennis arrive doucement à son terme, même si de gros rendez-vous nous attendent encore sur VOOSPORT WORLD. L’occasion de jeter un coup d’œil dans le rétro avec notre spécialiste tennis Stéphane Druart et de préfacer les dernières échéances.

 

Après une année 2020 perturbée par la situation sanitaire mondiale, cette année 2021 a pu se dérouler quasiment normalement. En effet, en début d’année, les joueurs ont tout de même dû respecter de longues quarantaines avant de disputer certains tournois. Mais ceux-ci ont bien eu lieu et c’est le principal. Avec le tournoi de Paris, dernier masters 1000 de la saison, qui se profile, c’est déjà l’occasion de tirer un premier bilan sur l’année écoulée.

Avec un premier constat qui rend déjà nostalgique. Comme l’explique notre spécialiste tennis Stéphane Druart. « Cette saison amorce, plus que jamais, ce sentiment qu’une page se tourne. Que la génération Federer, Nadal, Djokovic s’éteint.» Une page qui se tourne, mais il reste certainement un chapitre encore à écrire pour ces trois monstres du tennis mondial. D’abord le Serbe, qui est bien établi au sommet du classement mondial. « Il ne faut pas l’oublier, Novak Djokovic est numéro un mondial et il a remporté trois tournois majeurs (Open d’Australie, Roland Garros et Wimbledon) et l’Open de Belgrade. De plus, il a encore de grands objectifs en Coupe Davis et rêve d’aller chercher un nouveau titre avec la Serbie. L’histoire est donc loin d’être terminée ».

Pour son aîné suisse, en revanche, le sentiment est plus contrasté. « Pour Federer, il est vrai que l’on est clairement au crépuscule de sa carrière. On espère tous qu’il va rejouer la saison prochaine et qu’il sera remis de ses ennuis physiques. Mais à 40 ans, cela s’annonce difficile et aller chercher un 21e titre du Grand Chelem semble utopique », explique notre journaliste. « Quant à Nadal, il est de moins en moins performant. N’est plus vraiment le maître de Roland Garros ce qui envoie un signal très fort. Il a cependant gagné deux tournois à Barcelone et à Rome ».

Astuce

Pour en savoir plus sur VOOSPORT WORLD, Cliquez-ici.

Saviez-vous que VOOSPORT WORLD est un EXTRA TV inclus dans les Packs TRIO MAX ou QUATRO MAX ? 

New Generation

Avec ces anciens qui s’essoufflent, c’est l’occasion pour une nouvelle vague de joueurs de prendre le relais. « On peut dire qu’une nouvelle génération arrive, ou s’affine, c’est selon. Car certains joueurs sont déjà bien connus sur le plateau. Comme Daniil Medvedev d’abord, qui est venu briser l’hégémonie du trio historique en remportant un Grand Chelem, avec pour moi l’image de cette saison. Lors du dernier changement de côté en finale de l’US Open, face à Djoko où le Serbe fond en larmes. D’abord, car il comprend qu’il ne fera pas le quadruplé et ensuite, encouragé par le public, car il a le sentiment d’enfin avoir conquis celui-ci.»

Mais d’autres joueurs sont aussi bien installés sur le circuit. « Zverev passe aussi un nouveau cap. Il devient de plus en plus consistant et est le joueur le plus titré cette année avec Casper Ruud. Le Norvégien qui est peut-être d’ailleurs la plus belle révélation cette année. Il a intégré le Top 10 et sans doute pour un moment. » Il est vrai qu’à 22 ans seulement, Ruud reste sur une très belle année, en remportant les tournois de Genève, Bastad, Gstaad, Kitzbühel et San Diego. Qualifié de joueur de terre battue avant le début de la saison 2021, Casper Ruud a réalisé d’énormes progrès sur surface dure depuis. Ce qui l’amène à son statut actuel.

 

Crédit image @belga

« Parmi les autres révélations, on peut noter Sinner, Hurkacz et évidemment Carlos Alcaraz. À tout juste 18 ans, le 35e mondial a fait preuve d’une progression fulgurante cette année. Sans oublier Cameron Norrie, qui, malgré ses 26 ans déjà, pointe le bout de son nez aux portes du Top 10. C’est un peu l’antihéros. Il est moins fulgurant, a un jeu plus monotone et se contente souvent de renvoyer, mais il est bel est bien présent, comme le prouve sa finale remportée à Indian Wells. »

Mais outre ces révélations, la saison de tennis 2021 a aussi eu son lot de déceptions. « Il y a, malgré lui, Federer, pas épargné physiquement, mais qui aura pas mal manqué à cette saison. Thiem, qui a complètement disparu, il a eu sans doute beaucoup de mal à digérer sa victoire à l’US Open. Puis David Goffin, évidemment, qui est retombé dans les méandres du classement ATP. » Contraint à stopper sa saison depuis l’US Open pour soigner son genou, Goffin devait rejouer mi-décembre à l’occasion d’un tournoi d’exhibition à Caen.

Dernière ligne droite à Paris

Il sera intéressant de suivre ce tournoi de Paris pour plusieurs raisons. D’abord dans le cadre de la Race ATP, c’est l’avant-dernière chance pour les 4 ou 5 prétendants aux dernières places de prendre des points. En effet, il restera encore le tournoi de Stockholm, avant les Nextgen Finals et ATP Finals. Ensuite, Djokovic y fait son retour. Cela sera intéressant à suivre, notamment son duel à distance avec Medvedev. Et puis cela amorcera d’une certaine manière la saison prochaine où les Tsitsipas et autres Zverev vont être les principaux prétendants au Top 3.

Un tournoi qui a bien commencé et qui préface de futurs beaux combats. Comme entre Sinner et Alcaraz qui se sont rencontrés au deuxième tour. Comme l’explique Stéphane Druart, ces deux joueurs risquent bien d’animer la saison prochaine. « Je suivrai avec attention le duel entre Sinner et Alcaraz, qui sont âgés de 20 et 18 ans seulement. On assiste à une rivalité naissante et il n’est pas impossible que ces deux joueurs soient le sommet du tennis mondial d’ici quelques années. » Réguliers et très puissants, ils incarnent bien cette génération encore plus physique et athlétique que les précédentes. Leur duel au tournoi de Paris a d’ailleurs bien illustré cela. S’il a tourné à l’avantage de l’Espagnol cette fois, on se réjouit de voir cette lutte s’intensifier au cours des mois qui viennent.

Un dénouement à Paris qui s’annonce intense et qui sera, évidemment, à suivre sur VOOSPORT WORLD.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Sports
02 décembre 2021

Manchester United – Arsenal : qui est Ralf Rangnick, celui qui doit relever les Red Devils et leur construire une identité ?

Lire la suite
Sports
01 décembre 2021

Everton-Liverpool, un Merseyside derby plus que déséquilibré

Lire la suite
Sports
26 novembre 2021

Chelsea-Manchester United, le jour d’après

Lire la suite
Promo
Cadeaux pour tous !
Profitez d’un incroyable cadeau au choix selon votre pack
Cadeaux pour tous !