Sports 05 avril 2023

Sans les rois de la terre battue, le tournoi de Monte-Carlo s’annonce indécis et sera à suivre en intégralité sur VOOSPORT WORLD

speedlines__bg__picture

Même si les experts de la terre battue comme Rafael Nadal, Carlos Alcaraz ou encore Félix Auger-Aliassime ont tous déclaré forfait pour le Masters 1000 de Monte-Carlo, le tournoi ne s’annonce pas pour autant moins palpitant. Que du contraire.

 

En quelques heures à peine, les forfaits en cascade d’Auger-Aliassime (ATP 7), de Rafael Nadal (11 fois vainqueur) et de Carlos Alcaraz (ATP 2) auraient pu réduire les raisons de s’intéresser à ce tournoi au néant. Pourtant, c’est tout le contraire. Certes, deux spécialistes de la terre battue seront absents, mais le numéro un mondial, Novak Djokovic, sera bien présent, ainsi que le double tenant du titre, Stefanos Tsitsipas (ATP 3). Et comme l’an dernier, ce tournoi sera à suivre en intégralité sur VOOSPORT WORLD.

Les Espagnols grimacent

« Je ne suis pas encore prêt à concourir au plus haut niveau, a-t-il posté sur les réseaux sociaux. Je ne pourrai pas participer à l’un des tournois les plus importants de ma carrière. Je ne suis pas encore en état de jouer avec le maximum de garanties et je continue mon processus de préparation, en espérant être de retour bientôt », a expliqué Rafa sur son compte Twitter. Ce n’est donc pas de gaieté de cœur que Nadal fait l’impasse sur le tournoi méditerranéen, puisqu’il a toujours considéré ce Masters comme un des rendez-vous clés de chacune de ses saisons. En effet, vainqueur 11 fois entre 2005 et 2018, c’est dire si la relation entre le Majorquin et le Rocher est forte.

Un forfait, cela n’a rien d’exceptionnel. Sauf qu’à bientôt 37 ans, ces accumulations de blessures et forfaits commencent à soulever des questions sur la suite de la carrière de l’Espagnol. L’an dernier, il avait déjà déclaré forfait suite à une côte froissée. Cette année, c’est son psoas qui le tient éloigné des courts depuis janvier. Un corps qui commence à sentir le poids des années, comme une étagère qui courbe sous le poids des trophées.

 

 

L’âge ne peut, en revanche, pas être une excuse pour Carlos Alcaraz, 20 ans seulement. Vainqueur à Indian Wells et Buenos Aires, l’Espagnol doit faire l’impasse sur Monte-Carlo. Le numéro 2 mondial évoque des « douleurs musculaires autour de la colonne vertébrale », mais aussi être victime « d’arthrite post-traumatique à la main gauche ». On se souvient l’arrêt médical lors de la deuxième manche de sa demi-finale contre Jannik Sinner à Miami. Sans doute est-ce lié. Aussi, ce forfait est peut-être une preuve de maturité pour ce jeune joueur qui a parfois été gourmand par le passé, n’épargnant pas son jeune organisme.

Il est plus inquiétant de constater qu’il a déjà connu un grand nombre de blessures ces derniers mois. C’est sa 4e blessure majeure en à peine 5 mois. En novembre, c’était ses abdominaux qui l’avaient contraint à abandonner durant le tournoi de Paris, le poussant à se passer aussi des Masters et de la Coupe Davis. En janvier, son ischio-jambier défaillant était synonyme de non-participation à l’Open d’Australie. Et enfin, même blessure en février qui l’a privé d’Acapulco. Un coup d’arrêt à l’ouverture de sa saison sur terre battue, lui qui semble si fort lorsqu’il est en pleine possession de ses moyens.

Le saviez-vous ?

Profitez du meilleur du tennis international sur VOOSPORT WORLD !

La chance des outsiders

À ces deux forfaits ibériques, il faut également ajouter celui du 7e joueur mondial : Félix Auger-Aliassime. En effet, le Canadien souffre du genou depuis un moment et a souhaité ne prendre aucun risque avant le Mutua Madrid Open. Tout cela ne doit cependant pas diminuer l’intérêt de la compétition vu les joueurs encore présents.

À commencer par la présence du numéro mondial, Novak Djokovic. Le Serbe qui connaît un début de saison globalement positif, même s’il a n’a pas été autorisé à participer aux tournois d’Indian Wells et de Miami vu sa situation de non vacciné. Mais d’un autre côté, il a fait un retour par la grande porte à l’Open d’Australie, vainqueur un an après le feuilleton autour, toujours, de son désir de ne pas être vacciné. Plus tôt dans l’année, il avait aussi remporté le tournoi d’Adelaide.

C’est vers la nouvelle génération qu’il faut alors se tourner avec des garçons comme Jannik Sinner, Casper Ruud ou encore Norrie, Fritz et Hurkacz. Pour l’Italien, c’est un bon début d’année et il semble déjà faire partie des meubles à seulement 21 ans. Sa saison compte à ce stade une seule victoire (à Montpellier) et deux finales perdues (Rotterdam et Miami). Mais il a montré par le passé qu’il était capable de tenir tête à tous les gros morceaux du circuit. En ce qui concerne le Norvégien, cette cuvée 2023 est bien plus compliquée. Rien de mieux qu’un 16e de finale à Acapulco. Il est loin le temps où il disputait la finale de l’US Open avec, en ligne de mire, la place de numéro un mondial.

On le voit, les ingrédients sont nombreux pour nous assurer un tournoi palpitant. Dès lundi 10/04 à 11:00, vous pourrez voir l’intégralité des matches, en direct sur VOOSPORT WORLD. Avec la finale prévue dimanche 16/04 à 14:30.

Astuce

Faites le plein d’émotions et profitez de vos sports préférés avec VOOSPORT WORLD, le meilleur du sport international, inclus dans les packs TRIO MAX ou QUATRO MAX.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Sports
09 avril 2024

Des quarts de finale d'Europa et Conference League de très haut niveau sur VOOSPORT WORLD

Lire la suite
Sports
03 avril 2024

Manchester United – Liverpool, un match dans l’enfer d’Old Trafford avec vue sur le paradis

Lire la suite
Sports
29 mars 2024

Face-à-face explosif : Manchester City affronte Arsenal dans un match déterminant pour le titre

Lire la suite