Sports 11 septembre 2023

Tottenham, la (belle) vie sans Harry Kane

speedlines__bg__picture

Actuellement deuxième au classement et deuxième meilleure attaque, l’équipe de Tottenham semble survivre au cataclysme annoncé après le départ de la légende locale Harry Kane. Avec la réception de Sheffield United ce samedi (en direct dans le Goals of the day dès 15:45 sur VOOSPORT WORLD), les Spurs pourraient même prendre la tête du championnat.

C’était le grand chamboulement du côté du 748 High Road cet été. Un nouveau coach, Ange Postecoglou, est arrivé en traversant le mur d’Hadrien et plusieurs joueurs cadres ont quitté le club, comme Davinson Sanchez, Lucas Moura, Harry Winks et évidemment Harry Kane. Finalement, Hugo Lloris est, quan à lui, bien resté. Si le portier français avait, lui aussi, quitté le club comme Kane, une boucle de 874 matches pour le compte de Tottenham aurait été bouclée. Tout cela aurait pu alimenter en eau le moulin des doutes. Mais après 4 journées disputées en Premier League, Tottenham occupe la deuxième place au classement, est invaincu et s’est offert le scalp d’une équipe comme Manchester United. Le moulin de la méfiance et devenu celui des espérances.

Un être vous manque et tout est repeuplé

On efface difficilement un héritage de 278 buts et 64 assists. Pourtant, c’est ce qu’a dû faire Tottenham en ce début de saison. Sans pour autant se renforcer spécifiquement à ce poste. Les rumeurs les plus folles ont circulé à propos d’un éventuel buteur de substitution, mais il n’en est rien. Brennan Johnson (qui n’a pas encore joué avec les Spurs) et James Maddison, deux offensifs, ont été achetés pour près de 100 millions d’euros, mais pas de véritable numéro 9. Sans doute s’est-on dit que l’on pouvait compter sur les attaquants déjà présents au club que sont Richarlison, Kulusevski ou encore, évidemment, Heung-Min Son. Et, jusqu’à présent, cela fonctionne. En effet, les Spurs ont marqué 11 buts (2e meilleure attaque à égalité avec Manchester City) lors de leurs quatre matches disputés en Premier League et se sont montrés redoutables devant le but, en particulier à Turf Moor où ils ont marqué cinq buts pour un taux d’xG de 2,48 buts seulement. Si cette donnée peut être assimilée à une forme de surperformance, il est important de signaler que les Spurs sont en tête pour ce qu’Opta définit comme les grosses occasions créées avec un total de 10.

Mais bien plus important encore, c’est le nombre de buteurs différents qui ont été inscrits sur le marquoir avec 6 joueurs. Son Heung-min (3), James Maddison (2), Cristian Romero (2), Emerson Royal, Pape Matar Sarr et Dejan Kulusevski (1). C’est évidemment positif de voir que le danger peut venir de partout. Comme si la Kane dépendance s’était envolée en même temps que son avion pour la Bavière. Quand on sait que l’attaquant anglais avait marqué 43 % des buts des Spurs en Premier League la saison dernière, soit le pourcentage le plus élevé du championnat, ce qui faisait des Spurs l’équipe la plus « dépendante ». « Tout le monde doit prendre ses responsabilités, car il n’y a pas d’Harry Kane dans l’équipe », expliquait récemment, le capitaine, Son. Il est aussi intéressant d’observer que la nature de ces buts est également diversifiée. Phases arrêtées, transitions rapides ou encore tir depuis l’extérieur de la surface, les sources de buts sont diverses sous Postecoglou.

Le danger doit venir de partout

Le paradoxe à l’heure actuelle est que Richarlison, le vrai seul buteur de Tottenham, est resté muet jusqu’à présent. Le Brésilien n’a marqué qu’un seul but en Premier League en 30 apparitions depuis son transfert pour 58 millions d’euros l’été dernier. La question est donc de savoir si tous ses coéquipiers arriveront à tenir le rythme actuel. Sans contribution supplémentaire de l’ancien Toffees, tous ces joueurs devront considérablement augmenter leur moyenne de but pour assurer une attaque pérenne. Car si l’on met de côté Son et sa saison prolifique de 2021/22 avec 23 buts, aucun joueur actuel du noyau n’a marqué plus de 15 buts dans une équipe de premier plan.

Si Son devra porter l’attaque, l’arrivée sur le fil de Brennan Johnson, en provenance de Nottingham Forest, épaulera le Coréen dans sa tâche. « Il est différent de ce que nous avons déjà, il est jeune et ambitieux », a déclaré le manager des Spurs à l’arrivée du Gallois . « Ce n’est pas un secret, c’est mon modèle. Il s’agit autant de la personne que du footballeur et en le regardant, il va s’intégrer très bien dans ce groupe, il est ambitieux, il a faim et il veut passer au niveau supérieur. Ses qualités techniques et physiques devraient lui permettre de s’intégrer parfaitement au groupe ».

Les signaux offensifs des Spurs semblent tous au vert avant de recevoir Sheffield United ce samedi 16:00 en direct sur VOOSPORT WORLD dans le Goals of the day, reste à voir si l’ombre de Kane ne reviendra pas hanter le Tottenham Hotspur Stadium à la moindre disette de but. Premier élément de réponse ce samedi.

Le saviez-vous ?

Faites le plein d’émotions et profitez de vos sports préférés avec VOOSPORT WORLD, le meilleur du sport international, inclus dans les packs TRIO MAX ou QUATRO MAX.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Sports
09 avril 2024

Des quarts de finale d'Europa et Conference League de très haut niveau sur VOOSPORT WORLD

Lire la suite
Sports
03 avril 2024

Manchester United – Liverpool, un match dans l’enfer d’Old Trafford avec vue sur le paradis

Lire la suite
Sports
29 mars 2024

Face-à-face explosif : Manchester City affronte Arsenal dans un match déterminant pour le titre

Lire la suite