Sports 28 janvier 2022

La BNXT League sur Divertissez-VOO, spectaculaire et avec de belles surprises

speedlines__bg__picture

Après environ 15 matches disputés à ce jour, il est déjà temps de dresser un premier bilan. Si le titre ne semble pas échapper à Ostende, le reste du tableau n’en reste pas moins intéressant. A l’image d’une équipe comme le Spirou Charleroi. Par Thibault Drèze, journaliste de la rédaction des sports.

Astuce

Ne loupez plus aucun match de basket grâce à VOOSPORT WORLD !

C’était la grande nouveauté de ce début de saison en basket. La création d’une ligue mixte avec des équipes belges et hollandaises : la BeNext League. Une naissance perturbée par la situation sanitaire qui a provoqué huis clos et donc interruption de championnat ainsi que remise suite aux cas de Covid dans plusieurs équipes.

Un huis clos synonyme de très mauvaise nouvelle pour la situation financière de certains clubs déjà en difficulté. Pour rappel, c’était l’une des raisons de la création de cette nouvelle ligue : booster économiquement la compétition. Mais avec des salles vides, c’est très compliqué de générer des revenus. « C’est plus que nécessaire d’avoir du public. C’est dommage de vivre une première saison pareille avec la nouvelle compétition, mais on n’a pas le choix et il faut faire avec. Maintenant, il faut faire en sorte que le public soit de retour dans nos salles le plus vite possible », se désolait il y a quelques jours Wim Van de Keere, le General Manager de la Pro Basketball League dans les colonnes de la DH.

Le saviez-vous ?

Une nouvelle compétition de basket voit le jour en 2021, elle mêle des équipes issues des championnats des Pays-Bas et de Belgique : la BNXT League.

Ostende au-dessus du lot

L’attraction cette saison était bien entendu l’arrivée d’équipes néerlandaises. La phase mixte, retardée, débutera finalement le 5 mars 2022, au lieu du 11 février. En attendant, il faut bien avouer que ces équipes restent encore assez inconnues. « Il faut bien l’avouer, on ne connaît pas bien ces équipes, cela reste assez mystérieux, explique Stéphane Druart spécialiste basket sur VOOSPORT WORLD. On peut toutefois noter que le leader, Heroes Den Bosch, a été battu, ce qui met fin à une certaine supériorité. Il n’est jamais très gai d’avoir une équipe ultra dominante.»

D’ailleurs, le champion en titre, Leiden, revient dans la course au Top 5 ce qui relance quelque peu le suspense du côté hollandais. « Pour le reste, les 5 équipes de tête sont celles qui étaient attendues et seront sans doute compétitives avec le volet belge, à l’exception d’Ostende qui boxe dans une autre catégorie. On avait déjà pu le remarquer lors de la Supercoupe où les côtiers avaient écrasé Leiden », ajoute Stéphane Druart.

Car avec 14 victoires en 14 journées, la domination des côtiers est claire. Pourtant, on aurait pu croire que celle-ci allait s’égratigner en début de saison. « On pensait qu’Ostende allait être une équipe plus abordable, mais au final c’est l’inverse qui se produit. On voyait Anvers rivaliser, mais ce n’est pas le cas. Pourtant ils ont un effectif de qualité. Ils vont affronter Ostende trois fois en peu de temps, ce sera un vrai moment charnière dans cette saison. Sinon Ostende poursuivra sa domination et est clairement parti pour un doublé coupe-championnat. De plus l’équipe semble de plus en plus taillée pour l’Europe et ne laisse que des miettes aux autres formations sur la scène nationale. Et en plus, ils se renforcent encore. Ils sont de plus en plus forts, tandis que les autres deviennent plus faibles ».

Avec une mention spéciale à un jour bien connu des parquets belges. « Je voudrais mettre à l’honneur un joueur qui, malgré ses 38 ans, est toujours bien là. C’est Dusan Djordjevic, le général comme on le surnomme. Il semble plus fort que jamais. Du côté d’Ostende, on prépare sa succession presque chaque année, mais il est toujours présent et n’abdique pas. Il est en pleine possession de ses moyens. Il s’entretient très bien et devient de plus en plus le relais du coach sur le terrain », détaille notre spécialiste basket.

La belle surprise Spirou

Si le titre semble joué, il ne faut pas pour autant croire que le suspense pour les autres places est inexistant. La bataille fera rage et ils sont nombreux à prétendre au Top 5. Notamment du côté de Charleroi, où des décisions fortes ont été prises en début de saison. « Le Spirou, qui avait l’ambition de viser le Top 5 en début d’année, peut encore y croire. C’est franchement le piment de ce championnat. Ils font une saison satisfaisante vu leur petit budget. Ce qui implique une philosophie qui laisse la place aux jeunes joueurs et franchement, on ne va pas s’en plaindre. Il faut aussi rappeler qu’ils n’ont pas de joueurs américains dans l’effectif », se réjouit Stéphane Druart.

Du côté de Liège, c’est une saison très compliquée puisque les Taureaux sont bon derniers. « Liège est très décevant. Sur papier, l’équipe est bonne et intéressante. Mais quand ils ont une période difficile, elle est longue et critique. Cela manque de caractère, les cadres sont en dessous, il est vraiment temps de réagir ».

On le voit, la saison de BNXT League n’a pas encore livré tous ses secrets et risque bien de nous tenir en haleine durant de longues semaines encore. D’autant plus quand la phase mixte va s’enclencher. Les plus belles affiches seront à suivre en clair, sur Divertissez-VOO.

Astuce

Faites le plein d’émotions et profitez de vos sports préférés avec VOOSPORT WORLD, le meilleur du sport international, inclus dans les packs TRIO MAX ou QUATRO MAX

Crédits images @Belga

Cela pourrait aussi vous intéresser

Sports
09 avril 2024

Des quarts de finale d'Europa et Conference League de très haut niveau sur VOOSPORT WORLD

Lire la suite
Sports
03 avril 2024

Manchester United – Liverpool, un match dans l’enfer d’Old Trafford avec vue sur le paradis

Lire la suite
Sports
29 mars 2024

Face-à-face explosif : Manchester City affronte Arsenal dans un match déterminant pour le titre

Lire la suite