i

La navigation sur ce site n'est pas optimisée pour votre navigateur

Veuillez utiliser une version récente de Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari ou Microsoft Edge pour profiter au mieux de l'expérience.

Trouver un navigateur moderne
Cinéma et Télévision 30 décembre 2020

Les nouveaux humoristes à ne pas rater, en Belgique et ailleurs

speedline__spacer

Le rire est la meilleure réponse pour faire face au quotidien. Ça tombe bien, puisque des humoristes, il y en a plein. On vous présente nos préférés, comiques belges, français et suisses fraîchement débarqués, à suivre sans se poser de questions sur la route du malaise, des éclats de rire et de la provoc’.

Spectacles tordants, stand-up qui font mouche, chroniques acides, web-séries, capsules Instagram, etc. De nos jours, l’humour se décline sous toutes les formes, principalement grâce aux réseaux sociaux qui nous permettent de partager nos humeurs et coups de gueule en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Mais rien à faire, certains y parviennent mieux que d’autres. À croire qu’ils ont ça dans le sang. Eux seuls sont capables de nous arracher un sourire quand tout va de travers. Les meilleurs d’entre eux arrivent même à ébranler nos certitudes et nous ouvrir de nouvelles perspectives. Mais au-delà des rires, l’humour est un monde cruel, où il faut batailler pour se faire une place avec pour seules armes ses vannes et son charisme. Là où pour la plupart d’entre nous, le bide est la règle, le fou rire du public est pour eux la consécration.

Alors oui, il y a bien Gad ElMaleh, François Pirette, Jamel Debbouze, Eric & Ramzy, Florence Foresti, Franck Dubosc, Blanche Gardin… Eux, on ne les présente plus. Mais il y en a tant d’autres ! Retrouvez dans cette sélection les humoristes à suivre, ceux qui montent petit à petit et sont bien en passe de dérider les zygomatiques de la francophonie entière.

Les hu­mo­ristes belges à suivre

Guillermo Guiz

On ne présente plus trop Guillermo Guiz, de son vrai nom Guy Verstraeten, humoriste et chroniqueur belge né à Anderlecht. Devenu l’un des chouchous des Français grâce à sa série « Roi de la Vanne », diffusée sur Canal+ et à ses chroniques sur France Inter, on le connaissait déjà en Belgique via « On n’est pas rentré  » et « Le Café serré » sur La Première.

Pourquoi on l’aime ? On l’a adoré dans son premier spectacle de stand-up, « Guillermo Guiz a un bon fond », où il fait le point sur l’adulte qu’il est devenu en balançant vanne sur vanne, toujours avec sa diction un peu brouillonne qui fait sa singularité. On le retrouve avec plaisir dans « Au suivant  ! », son deuxième show au texte et aux blagues ciselés. Un vrai travail d’orfèvre du rire.

Florence Mendez

Décrite comme «  la sale gosse de l’humour belge », Florence Mendez est née le 24 janvier 1987 à Bruxelles. Professeur d’anglais et de néerlandais de formation, elle abandonne les salles de cours pour se lancer dans l’humour. C’est Dan Gagnon qui lui permettra de faire ses premières armes en 2016, année prolifique puisqu’elle fera également la première partie de Guillermo Guiz et Laurence Bibot au Kings Of Comedy Club à Ixelles (le temple belge du stand-up). Depuis, elle se produit régulièrement en Belgique, en France et en Suisse, seule pour son spectacle ou en compagnie des grands noms du stand-up francophone.

Pourquoi on l’aime ? Avec sa répartie acide et ses punchlines féroces, elle essaie avant tout de conscientiser son public en abordant des thèmes tels que le sexisme, le racisme et toutes les sortes de discriminations, toujours avec un humour cash qui fait du bien par où il passe, que ce soit sur les ondes radio ou les planches des salles de spectacle.

Fanny Ruwet

À 26 ans, cette Belge originaire de Huy semble déjà prête à assurer la relève de la scène comique francophone. C’est un humour piquant et une approche décomplexée des relations humaines qui ont participés à l’ascension fulgurante de la stand-uppeuse et chroniqueuse. Tout s’est enchaîné très vite lorsque l’un de ses sketches dépasse les 5 millions de vues sur Facebook. Elle est ensuite choisie par Kyan Khojandi (Bref, vous vous souvenez ?) pour sa première partie, et met sur pied le spectacle « Bon anniversaire Jean » en octobre 2019. Depuis, elle enchaîne les dates, en continuant à côté son activité dans les médias avec ses chroniques humoristiques, notamment sur France Inter.

Pourquoi on l’aime ? Mutine et un peu frondeuse, elle ne mâche jamais ses mots et se livre avec une étonnante sincérité. Si on l’aime tant, c’est également pour son podcast doux-amer «  Les Gens qui Doutent », et son compte Twitter rempli de brèves d’humeur et de photos de son chat, Thimothée Chalamet.

Laura Laune

Attention, voici un pur produit du Borinage, qui ne laisse personne indifférent, même en dehors de nos frontières. Fille de médecin, Laura naît en 1986 à Saint-Ghislain, en Wallonie. La diplômée d’architecture s’est fait connaître avec des débuts mi-figue mi-raisin en 2011 chez Ruquier, puis en demi-finale de Belgian Got Talent, pour enfin retenter sa chance dans la version française et la remporter, guitare haut la main. C’est cette victoire qui va servir de tremplin à sa carrière. On la retrouve d’ailleurs à l’affiche du film d’Olivier Van Hoofstadt, «  Lucky », aux côtés d’une belle brochette d’humoristes reconnus. Son premier one-woman-show, « Le diable est une gentille petite fille », est acclamé par tous.

Pourquoi on l’aime ? Adepte de l’humour noir qui pique et du politiquement incorrect, ses sketches souvent musicaux ne lui valent pas que des applaudissements : Laura Laune aime tester les limites du public et se retrouver au cœur de délicieuses polémiques sur les réseaux sociaux, parfois même censurée en télé. Voilà une nana qui n’a pas froid aux yeux.

Kody Kim

Kody Seti Kimbulu, dit Kody Kim ou simplement Kody, c’est le pote qu’on aurait tous rêvé d’avoir. Né le 23 janvier 1978 à Schaerbeek, ce cabotin est très doué pour se glisser dans la peau de personnalités qu’il caricature à la perfection, notamment sur le plateau du « Grand Cactus » de la RTBF. C’est avec surprise qu’on l’a vu débarquer dans « On est en direct », le talk-show qui remplace « On n’est pas couché » sur France 2. Son premier sketch au pays du vin et du fromage ? Xavier Dupont de Ligonnès, pour vous donner le ton. Mais outre les plateaux TV est les spectacles de stand-up, l’humoriste est également arrivé sur grand écran. En 2015, il obtient un rôle dans «  Le Tout Nouveau Testament », de Jaco Van Dormael. Récemment, c’est dans « Lucky » qu’on le retrouve, aux côtés de Laura Laune (tiens tiens).

Pourquoi on l’aime ? À côté de son talent d’imitateur hors pair, de son air malicieux d’enfant qui vient de faire une bêtise et de ses sketches style stand-up américain, Kody est aussi un grand amateur de hip-hop, et on l’accompagne avec un plaisir immense au volant de la web-série « Lost in Traplanta », une coproduction Arte.tv et RTBF qui part sur la route de la musique trap… À Atlanta. Beh oui.

Ailleurs dans le monde : les hu­mo­ristes suisses et fran­çais à suivre

Soyons fair-play : impossible de nier que d’autres talents émergent aussi en dehors de nos frontières. Mais comme on ne peut pas parler de tous ceux qui font de (bonnes) vannes, nous n’avons choisi qu’un seul représentant de l’humour nouvelle génération par pays francophone. Libre à vous de vous laisser embrigader par l’algorithme de Youtube dans le vortex du rire.

Marina Rollman (humoriste suisse)

Née en 1988 à Genève, cette jeune trentenaire a déjà un joli parcours derrière elle, après avoir bien bataillé. Qui a dit que les Suisses étaient lents ? Web-séries, chroniques sur France Inter, spectacles en solo et premières parties de Gad Elmaleh… Son stand-up est empreint de nonchalance, d’amour et de réflexions pratiques. Son regard espiègle sur la société et sa personnalité pas du genre à tourner autour du pot l’ont mené à se faire une place de choix dans le métier. Son nouveau spectacle est intitulé « Un spectacle drôle », c’est vous dire si elle est marrante. Elle fait aussi quelques apparitions en TV ; dans la dernière saison de « Dix pour Cent » notamment, où on la voit donner des conseils à une Sandrine Kiberlain bien décidée à se lancer dans le stand-up, mais également dans « La Flamme » la nouvelle série décapante avec un Jonathan Cohen en célibataire au poil.

Pourquoi on l’aime ? Simple, douce et féministe, Marina Rollman fait souffler un vent d’air frais sur le stand-up. Auréolée d’un succès grandissant, elle est à l’image de ses vannes : drôle, sincère et captivante, et surtout, elle dézingue les masculinités toxiques avec la poigne nécessaire.

Paul Mirabel (humoriste français)

On ne sait pas grand-chose de ce jeune Français de 24 ans, si ce n’est que beaucoup le considèrent déjà comme LA relève de l’humour à la frenchie. Désigné en 2018 « étudiant le plus drôle de France » au Campus Comedy Tour, il a enchaîné en empochant les Best de l’humour et le grand prix du Festival d’humour de Paris. Sa vidéo au festival de Montreux, « Je me suis fait racketter », a été vue plus de 11 millions de fois, un record pulvérisé. Normal donc que deux figures émergentes de l’humour, Fary et Roman Frayssinet, lui aient proposé de faire leur première partie. Il a rejoint depuis peu l’équipe de Nagui sur France Inter pour sa Drôle d’humeur.

Pourquoi on l’aime ? Avec son physique atypique et sa personnalité discrète, c’était pas gagné pour ce grand blond timide dans le monde bavard du stand-up, où il faut habituellement jouer des coudes et parler fort. Mais c’était sans compter sur sa capacité à imposer ses expériences quotidiennes, son étrangeté et sa maitrise magistrale des silences, qui viennent amplifier le comique de ses observations et confessions drôlissimes. Un nom vitaminé à retenir pour les années à venir.

Vous l’aurez compris, pour prendre conscience de l’ampleur de leur talent, il faut aller voir ces drôles d’oiseaux sur scène. Si vous avez raté l’occasion, il y a évidemment certains spectacles disponibles en VOD et leurs meilleurs sketches en ligne sur Youtube. À bon entendeur…

Astuce

Fan de comédies ? Découvrez toutes les nouveautés du genre sur Be tv !

Cela pourrait aussi vous intéresser

Cinéma et Télévision
18 octobre 2021

Match, la série qui va vous faire swiper à droite

Lire la suite
Cinéma et Télévision
15 octobre 2021

Le VOO Rire Festival de Liège 2021

Lire la suite
Cinéma et Télévision
01 octobre 2021

Divertissez-vous grâce à VOO

Lire la suite
speedline__spacer
promo
-50%
par mois pendant 3 mois