i

La navigation sur ce site n'est pas optimisée pour votre navigateur

Veuillez utiliser une version récente de Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari ou Microsoft Edge pour profiter au mieux de l'expérience.

Trouver un navigateur moderne
Sports 23 juillet 2021

VOO et le Standard de Liège, un partenariat de cœur

speedline__spacer

Depuis plus de 22 ans, VOO est un des sponsors principaux du Standard de Liège. Bonne nouvelle, ça continue !

Être le partenaire d’un club de football comme le Standard, cela donne accès à des privilèges, mais également à des responsabilités. Un club de foot c’est des joueurs, un entraîneur, des partenaires, des supporters, mais surtout toute une région qui porte son club dans les bons comme les mauvais moments. Découvrez comment VOO et le Standard de Liège ont vécu main dans la main depuis 22ans et comment cela continue pour les prochaines saisons.

Les débuts de la collaboration VOO-Standard

Tout commence en 1999, le club du Standard a besoin d’un sponsor après le départ Cirio, Randstad une entreprise de ressources humaines va prendre le relais pour assurer… l’intérim. L’ALE (Association Liégeoise d’Electricité) arrive pour sauver la situation et devient partenaire officiel du Standard de Liège. Mais et VOO dans tout cela ?

C’est très simple, l’ALE est l’ancien nom de la marque VOO. Au départ, l’ALE fournit de l’électricité aux Liégeois, puis avec l’essor des technologies des années 2000, un besoin croissant en chaînes de télévision se fait sentir. En effet, les habitants de la Province de Liège captaient quelques chaînes TV grâce à une antenne placée sur le toit de leurs maisons. L’ALE décide de fournir aux Liégeois un réseau de télévision plus stable, passant par des câbles souterrains, et d’amener la TV dans les foyers. L’entreprise devient l’ALE-TELEDIS, en 1999.

Les joueurs du Standard porteront donc pendant 5 saisons un maillot aux couleurs de l’ALE-TELEDIS.

En 2006, la marque devient VOO sous l’impulsion d’une arrivée remarquée : l’internet ! En région liégeoise, ALE-TELEDIS avait le monopole de la fourniture électrique et télévisuelle, mais avec l’arrivée d’internet, Belgacom fait son entrée dans la partie. La marque doit donc réagir et s’adapter, VOO est née. Le fait de sponsoriser le Standard est une manière de se démarquer de la concurrence et de prouver aux clients que VOO reste ancrée dans sa région et dans ses valeurs. Le logo sur le maillot des joueurs du Standard est donc le même depuis 2006, il a certes voyagé un peu au fil des saisons, mais il reste bien présent.

Depuis le temps, VOO en a vu passer des directeurs au sein du club. Ils ont tous apporté quelque chose, leur patte, qui fait que le Standard est ce qu’il est aujourd’hui.

Alphonse Constantin, cet ancien arbitre renommé, a dirigé le Standard de 2002 à 2003. Il a laissé sa place à Pierre François qui a géré le club de 2003 à 2012, sous la direction de Lucien D’Onofrio.

Lucien D’Onofrio, ancien joueur devenu agent sportif, est très connu dans le monde du football international, tout comme son frère Dominique D’Onofrio qui a conduit le Standard à la victoire plus d’une fois.

En 2015, le club est racheté par Bruno Venanzi et géré au quotidien par Alexandre Grosjean, toujours en poste actuellement.

Les dirigeants se sont donc succédés mais la collaboration entre VOO et le Standard n’a jamais faibli. Chaque équipe en place a trouvé comment faire de ce sponsoring un atout pour les deux parties. VOO est présent dans le stade et en coulisses, aux côtés des joueurs et des supporters depuis 22 ans. Une vraie relation humaine s’est créée entre la marque et l’univers du stade de Sclessin.

VOO soutient toujours les supporters rouches, pour preuve l’évènement complètement fou qui a eu lieu lors de la saison 2016-2017.

Lors de la saison précédente (2015-2016), un groupe de supporters du Standard se lâchent un peu trop lors d’un match contre Charleroi (l’ennemi juré de toujours) et la sentence tombe : le premier match de la saison d’après sera joué à huis clos, interdiction pour le public de venir au stade. Les supporters sont dévastés… mais VOO n’a pas dit son dernier mot. En coulisses des petites mains mettent au point un sauvetage. Dans le plus grand secret, VOO et les équipes du stade de Sclessin installent juste en face du stade un écran géant avec une installation sonore afin que le match soit entendu devant l’écran, mais que les joueurs dans le stade puissent entendre également les encouragements. Chaque siège du stade vide est également habillé d’un maillot « on est là pour VOO c’est fou » afin de marquer physiquement une présence des supporters. Un appel est lancé et les supporters affluent devant l’écran, ils n’en croient pas leurs yeux et leurs oreilles : ils peuvent être au côté de leur équipe pour ce premier match, ils crient leur soutien et leur joie tout au long de la rencontre. Cet évènement complètement fou est encore dans les mémoires aujourd’hui, un bel exemple de partenariat entre VOO et le club.

Les victoires du Standard

D’autres évènements marquants dans l’histoire du Standard sont évidemment leurs victoires : « Standard Champiiiion » avons-nous tous crié en 2008 !

Saison 2007-2008, Michel Preud’homme entraîne son équipe vers la victoire. Le Standard devient Champion de Belgique, après 25 ans sans avoir remporté de titre. Liège est en feu, une marée humaine se presse dans le centre-ville pour accueillir ses nouveaux champions. Arrivés en bateau jusqu’au quai Saint-Léonard, depuis Sclessin, les joueurs prennent un bus pour se rendre sur la Place Saint-Lambert, au cœur de Liège. Quelle idée, c’était mal connaître le sens de la fête des Liégeois, le bus roule au pas, entouré d’une marée humaine qui suit sa procession. Ca danse, ça chante, ça crie, ça boit des coups pour fêter cette victoire tant attendue.

Le partenaire VOO est toujours fidèle au poste, des stewards sont placés à des points stratégiques de la place pour distribuer des autocollants « VOO et Standard champions ». Certains employés s’en souviennent encore aujourd’hui : « les gens se jetaient sur nous pour prendre des autocollants, la place Saint-Lambert était noire de monde, impossible de se déplacer, on a dansé et chanté avec eux, un vrai moment de joie et de partage ». D’ailleurs ces fameux autocollants ont orné les voitures et les lampadaires de la ville encore des mois après la victoire.

Le Standard ne s’arrête pas là, la saison suivante (2008-2009), ils remportent à nouveau le titre de champion de Belgique, emmenés par l’entraîneur László Bölöni. En 2010-2011, le Standard finit 2ème du Championnat et remporte la Coupe de Belgique grâce à l’entraîneur Dominique D’Onofrio. Une vraie histoire d’amour entre D’Onofrio, le club et VOO, puisqu’il opère désormais comme consultant sur la chaîne VOOSPORT WORLD, anciennement VOOfoot.

Le Standard remportera encore la coupe de Belgique lors de la saison 2015-2016 sous la conduite de Yannick Ferrera, et lors de la saison 2017-2018, avec le coach portugais Ricardo Sa Pinto.

Le saviez-vous ?

Les rivalités entre clubs de football existent depuis des décennies et certaines déchirent des villes entières ! Découvrez Football et derby : les rivalités les plus célèbres du ballon rond.

Les joueurs emblématiques du Standard

Toutes ces victoires ont été possibles grâce aux entraîneurs mythiques, mais surtout grâce aux joueurs. Le Standard regorge de joueurs de talent. Tellement talentueux qu’ils finissent par quitter Liège pour l’international.

Axel Witsel débute le football avec son entrée à 9 ans au Centre de Formation du Standard. Il joue sous les couleurs des rouges jusqu’en 2009. Il part ensuite faire carrière à Lisbonne puis en Russie et joue actuellement sous les couleurs de Dortmund.

Steven Defour arrive au Standard à 18 ans, il s’impose rapidement comme titulaire. Il remporte le Soulier d’or en 2008 et offre aux Liégeois le rêve de victoire au Championnat. Il part ensuite pour Porto et finit en 2014 par jouer pour Anderlecht… Nous n’en dirons pas plus.

Arrivé en 2005, il faudra attendre un an pour que Marouane Fellaini joue en équipe première du Standard. Il remporte le Championnat de 2008 et part défendre les couleurs belges aux Jeux olympiques. Après un passage par Manchester United, il continue sa carrière internationale en Chine au Shandong Luneng.

Le Standard compte donc des joueurs ayant fait parti des Diables Rouges, mais également des jeunes espoirs qui, espérons-le suivront la même carrière, comme Nicolas Raskin ou Hugo Siquet.

Astuce

VOO organise également des matchs à ses couleurs au cours de la saison, afin de chouchouter les supporters. C’est le cas de la rencontre de ce dimanche 19 Septembre entre le RSC Anderlecht et le Standard à 18:30.

Rendez-vous au stade ou en direct sur ELEVEN PRO LEAGUE 1 disponible sur VOOSPORT.

La famille des Rouches du Standard

Mais que serait un club sans ses supporters ? Pas grand-chose. Le Standard est un club de foot qui a énormément de supporters, mais les purs, les vrais, sont ceux qui font partie de la Famille des Rouches. Que vous ayez votre place en T4 pour mener la vie dure aux supporters adverses ou en T3 avec les Ultras ou même bien installés en T1 ou T2 dans les loges VOO, vous connaissez un membre de la Famille des Rouches. Ils sont à tous les matchs, supporters jusqu’au bout, mais saviez-vous qu’ils ont également un cœur énorme plein de générosité et de solidarité ?

Tous les ans, La Famille des Rouches organise avec le club le Fan Day, un événement spécial où les supporters sont choyés par VOO et les autres partenaires. Jeux, cadeaux, bonne ambiance, c’est un moment de fête tous ensemble. Le club a également créé en 2018 la Fondation Standard de Liège, qui soutient divers projets liés au club, comme une école de devoir à Sclessin ou la création d’une salle multimédia pour les enfants hospitalisés au Mont-Légia de Liège. VOO aide la Fondation avec des dons ou en venant raccorder gratuitement les installations, par exemple. La passion du foot réunit tout le monde autour des valeurs d’entraide et de solidarité. « Quand tu entres au Standard, tu ne le quittes jamais », c’est bien vrai !

VOO tient à remercier tout particulièrement Louis Smal, Eddy Janssis et Mario Bronckaerts,… pour leur investissement dans la Famille des Rouches et dans les relations de partenariat toujours faites avec cœur.

Finalement, que vous soyez un Ultra, un supporter lambda ou un travailleur chez VOO, dans le stade vous êtes tous les mêmes ; des accros au football et à votre club de cœur : vive le Standard et vive Liège !

Astuce

Faites le plein d’émotions foot et profitez de tous les matchs, de hockey ou non, avec VOOSPORT WORLD et VOOSPORT, le meilleur du sport international et du football belge, inclus dans les packs TRIO MAX ou QUATRO MAX. Mieux encore, pour la saison 2020-2021, VOOSPORT est offert dans tous les Packs avec mobile (QUATRO et TRIO MOBILE).

Cela pourrait aussi vous intéresser

Sports
15 octobre 2021

Leicester – Manchester United : des Foxes fatigués en quête de proies

Lire la suite
Sports
14 octobre 2021

FIH Hockey Pro League : des Red Lions en quête de titre

Lire la suite
Sports
08 octobre 2021

Le retour de la FIH Pro League : les Red Panthers inaugurent l’édition 2021

Lire la suite
PROMO
Dernière chance
Uniquement sur VOO.be
au choix selon votre pack
Dernière chance